terrasse extérieure

Le carrelage a pour principal avantage la facilité d’entretien. Il est également esthétique, avec des milliers de motifs et de couleurs disponibles. Pour l’extérieur, il existe des critères plus spécifiques pour choisir votre carrelage de terrasse. L’adhérence, la solidité, mais aussi le côté esthétique sont autant de critères que nous abordons ici pour vous aider à faire le bon choix.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Deux types de carrelage d’extérieur sont disponibles

Il existe deux types de carrelage extérieur entre lesquels vous pouvez faire un choix. D’une part, vous avez les carreaux en grès, et d’autre part les carreaux de pierres naturelles.

Le grès de cérame pour votre carrelage extérieur

Vous avez trois grandes variantes pour le carrelage d’extérieur en grès de cérame. D’une part, le carrelage en grès émaillé, à peu près similaire aux carreaux utilisés pour l’intérieur, est un carreau recouvert d’une couche d’émail pour sa protection. Son défaut est néanmoins une faible résistance aux rayures, laissant apparaitre les couches internes composées d’argile et de sable.

Pour une meilleure résistance, optez pour un grès cérame émaillé. Toujours protégé par une couche d’émail, le biscuit est tout de même plus dense, avec des composants plus résistants. Les chocs et les rayures sont peu visibles avec un carrelage en grès cérame émaillé.

Dernière possibilité, le grès cérame pleine masse qui est un carrelage constitué des mêmes matières à l’intérieur et à l’extérieur. Il n’est pas émaillé, mais son homogénéité rend le carrelage entièrement insensible aux impacts. C’est le carrelage d’extérieur par excellence, surtout pour les terrasses à fort passage.

Le carrelage d’extérieur en pierres naturelles

C’est un carrelage d’exception, utilisant des pierres naturelles comme le marbre ou le granit. Ces blocs de pierre durent toute une vie, et même au-delà, sans parler du cachet qu’ils apportent à votre maison. Par contre, ces pierres peuvent être plus fragiles, exposées à des conditions climatiques trop exigeantes. Elles doivent subir un traitement spécial pour les régions les plus froides pour limiter leur porosité.

Des carreleurs professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux de carrelage extérieur

Les normes obligatoires pour le carrelage extérieur

Les carreaux d’extérieur doivent respecter plusieurs normes, la plus importante étant la sécurité. La norme ABC concerne le glissement pieds nus. Pour les abords d’une piscine, il faut que les carreaux soient au moins de classe B avec une adhérence élevée. Pour diminuer le glissement des pieds chaussés, référez-vous à la norme R avec ses cinq niveaux d’adhérence. Pour les autres normes, vous pouvez vous rapporter à la norme PEI, pour la résistance à l’abrasion, à la norme MOHS pour les rayures, ou encore à la norme UPEC pour la résistance à l’humidité. N’hésitez pas à consulter notre article sur cette dernière norme en cliquant ici.

En résumé, voici nos critères de choix, pour un carrelage extérieur optimal :

  • Norme PEI IV pour un passage relativement important,
  • Classe E pour la résistance à l’humidité,
  • MOHS 7 pour une bonne résistance aux rayures,
  • Norme B pour le glissement pieds nus,
  • Norme R11 pour une bonne adhérence pieds chaussés.

Les motifs du carrelage pour terrasse : une question de gout et de couleur

Les gouts et les couleurs ne se discutent pas. Mais si vous voulez donner une impression d’espace à votre extérieur, optez pour des carreaux de grande dimension (carré de 60x60cm ou rectangle de 45x90cm). Pour la couleur, les carreaux clairs laissent moins transparaitre les traces d’usure. Pour les carreaux sombres, il vaut mieux poser des carreaux en grès cérame pleine masse, pour garder longtemps le même aspect. Dans un style très contemporain, on vous conseille un carrelage gris anthracite, que vous pouvez combiner avec un gris plus clair pour obtenir une jolie nuance. Le résultat est très moderne.

La pose d’un carrelage extérieur nécessite des compétences spécifiques en maçonnerie. Mais il existe des carreaux qui s’emboitent automatiquement. Ils sont faciles à poser et à la portée de tout bricoleur avec des outils et des connaissances élémentaires.