UPEC

Avant d’investir dans un carrelage, il est nécessaire de faire un point sur ce dont on attend de lui. En effet, selon les pièces que vous souhaitez carreler (un garage, un salon, une salle de bain…), vous n’attendrez pas la même chose de votre sol. Le classement UPEC vous aide justement à choisir un carrelage parfaitement adapté à vos besoins. En effet, il catégorise les sols selon plusieurs caractéristiques. Nous vous proposons aujourd’hui de vous renseigner sur la classification UPEC et son intérêt.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

À quoi sert le classement UPEC du carrelage ?

Le prix d’un carrelage au m² peut grandement varier selon :

  • Sa forme,
  • Sa taille,
  • Sa matière,
  • Sa couleur,
  • Ou encore ses caractéristiques.

Ainsi, un carrelage coûteux peut voir son prix justifié par des caractéristiques exceptionnelles. Il convient donc de s’informer en amont sur les caractéristiques d’un revêtement de sol avant de l’acheter.

En effet, l’idéal est d’acheter un carrelage durable et parfaitement adapté à vos besoins. Car même si un carrelage pas cher peut paraître intéressant, le calcul financier sera mauvais si vous devez changer de revêtement au bout de quelques années.

La classification UPEC du carrelage permet justement de vérifier que les carreaux qui vous intéressent sont de bonne qualité, en vous informant en détail sur leurs caractéristiques.

Ce classement du carrelage vous permet ainsi d’acheter un revêtement de sol parfaitement adapté à vos besoins, et à l’usage que vous allez en faire.

À savoir : outre les carrelages UPEC, certains revêtements de sol sont conçus pour des usages spécifiques. C’est par exemple le cas des carrelages antidérapants, évoqués ici, parfaitement adaptés à une salle de bain.

Que signifie la classification UPEC ?

La classification UPEC, comme son nom l’indique, classe les carrelages en fonction de quatre critères représentés par leurs initiales : U, P, E et C.

Chaque initiale du classement UPEC correspond à une caractéristique, à laquelle le classement appose un chiffre qui varie en fonction du niveau de performance du carrelage.

Plus le chiffre associé à un critère est élevé, et plus le niveau de performance du carrelage dans cette catégorie est haut.

Mais voyons ensemble quels sont les critères sur lesquels s’appuie le classement UPEC :

Des carreleurs professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux de carrelage

U — usure

Le premier critère du classement évoque la résistance du carrelage à l’usure. Ce critère, qui s’étale de U1 à U4, permet de déterminer la résistance du carrelage au frottement et au passage.

Si un carrelage U1 est approprié pour carreler une chambre d’amis, où l’on ne va pas souvent passer, préférez installer du carrelage allant de U2 à U4 dans une pièce à vivre comme un salon.

Important : une pièce de passage, comme le couloir, aura tout intérêt à disposer d’un carrelage classé U3 ou U4.

P — poinçonnement

Le poinçonnement correspond à la solidité du carrelage face aux objets.

Cela peut indiquer la réaction du carrelage face à un meuble à roulettes tout comme face à une chute d’objet. Plus le chiffre est haut, plus la résistance est élevée.

Cette caractéristique est très importante pour des pièces dans lesquelles vous êtes souvent présent.

Elle vous permet notamment de bien choisir votre faïence de cuisine afin que celle-ci ne se fissure pas si vous faites tomber une casserole, par exemple. C’est aussi un critère important pour une chambre d’enfant, qui n’est pas à l’abri d’une chute de jouets.

E — comportement face à l’eau

La lettre E permet d’indiquer la résistance d’un carrelage face à l’humidité.

Plus le chiffre est petit, moins le carrelage peut endurer l’eau. Cette caractéristique n’est pas forcément importante pour carreler un couloir ou une chambre.

Elle devient cependant essentielle si vous souhaitez carreler une salle de bain ou encore une cuisine. En effet, l’humidité étant très haute dans ces pièces, il est nécessaire de bien se renseigner afin de choisir la faïence adaptée à sa salle de bain ou à sa cuisine.

C – résistance aux produits chimiques

Cette dernière caractéristique du classement UPEC définit la résistance du carrelage aux tâches.

Là encore, cette fonction n’est pas toujours indispensable. Par exemple dans un hall d’entrée, on manipule rarement des produits pouvant laisser des traces.

Dans une salle à manger en revanche, il peut y avoir des tâches accidentelles. On préférera alors un carrelage C2.

Enfin, dans une cuisine, sur un plan de travail notamment, il est essentiel d’avoir un carrelage classé C3, car il est soumis à de nombreux produits et aliments.

À savoir : un carrelage C3 est également vivement recommandé pour carreler une douche ou une salle de bain, car il s’agit d’endroit très exposés aux produits d’hygiène et d’entretien.

L’importance de bien choisir son carrelage

Il faut savoir que tous les carrelages ne sont pas soumis au classement UPEC. En règle générale, un carrelage UPEC est un peu plus coûteux qu’un carrelage non classé.

Mais si ce type de revêtement de sol est souvent un investissement de départ plus important qu’un carrelage classique, il reste plus intéressant à long terme. En effet, comme le carrelage UPEC vous permet de trouver un revêtement adapté à votre utilisation spécifique et vos besoins, il est plus résistant à long terme.

Ainsi, avant de vous lancer dans des travaux d’installation de carrelage, pensez à bien vous renseigner.

Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel et demander plusieurs devis de carrelage. Seule la comparaison de plusieurs devis vous permet de trouver le carrelage de classification UPEC qui répond le mieux à vos attentes, le tout pour un prix juste.

Vous savez, à présent comment mieux choisir votre carrelage grâce au classement NF UPEC. Pour aller plus loin dans vos travaux, nous vous proposons d’en apprendre plus sur les étapes de poses d’un carrelage. N’hésitez pas à consulter notre méthode pour ne pas vous tromper dans cette entreprise délicate !