carrelage

Généralement, le carrelage est le revêtement le plus choisi lorsqu’il s’agit des pièces d’eau, cuisine et salle de bain. Facile à nettoyer, il offre également une résistance remarquable, qui fait partie de ses atouts majeurs. Quant aux couleurs, il est principalement question de gout. Néanmoins, le carrelage blanc reste le plus prépondérant et constitue le premier choix. Comme il existe plusieurs types de carrelage, il existe autant de types de carrelage blanc et la différence ne réside pas uniquement dans le coloris. Choisir un carrelage blanc a de nombreux avantages et ne demande pas autant d’entretiens que vous pourriez l’imaginer.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Les différents types de carrelage blanc et leur destination >>

Le carrelage blanc se décline en grès, mais aussi en faïence. Le choix entre les deux ne se fait pourtant pas au hasard.

Le carrelage blanc en grès cérame pour le sol

Le grès cérame est un carrelage céramique à base d’argile et de minéraux tels que le quartz et le feldspath. Sa constitution en fait un revêtement solide, idéal pour un carrelage au sol et encore plus pour une zone à fort passage. Un carrelage blanc en grès cérame résiste beaucoup mieux aux tâches et salissures. Grâce à une faible porosité et un bon classement UPEC, il convient autant pour un usage intérieur qu’extérieur. De plus, le grès cérame est beaucoup moins glissant.

Conseil : pour une pose en extérieur, choisissez un carrelage grès cérame pleine masse qui supporte très bien les intempéries.

Des carreleurs professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux de carrelage >>

La faïence, un excellent carrelage mural

La faïence est un autre type de carrelage céramique, mais il est davantage destiné au revêtement mural. En effet, il s’agit d’un carrelage fin et plutôt fragile. D’ailleurs, sa manipulation nécessite beaucoup de précautions. En cuisine, la faïence est plutôt utilisée pour la crédence. Son principal atout est la décoration. Une faïence est particulièrement privilégiée dans une salle de bain, comme carrelage mural, mais aussi comme listel.

La faïence peut être stannifère ou fine. La faïence stannifère est un carrelage mural à base de terre argileuse cuite, recouvert d’un émail d’étain, ce qui lui donne sa couleur blanche. La faïence fine est une technique beaucoup plus subtile puisque la pâte déjà blanche est recouverte d’une fine couche de vernis avec un effet porcelaine.

Attention : la faïence de salle de bain fine est très délicate, il est toujours plus sage de faire appel à un professionnel pour réaliser sa pose.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour la fourniture/ la pose de carrelages)

Les avantages du carrelage blanc

Le premier avantage avec un carrelage blanc est l’esthétique. La couleur blanche est d’un raffinement sans commune mesure. Le carrelage blanc peut être utilisé seul ou associé à n’importe quelle couleur. Un carrelage blanc représente également un avantage pratique. Il permet d’agrandir les petits espaces.

Le carrelage blanc, que ce soit carrelage sol, faïence de salle de bain ou faïence de cuisine, présente une résistance toujours plus élevée que tout autre carrelage, justement à cause de la pureté des matériaux. Les rayures sont pratiquement invisibles, ce qui n’est pas le cas pour les autres carrelages teintés.

En définitive, les avantages d’un carrelage blanc sont :

Conseils d’entretien avec le carrelage blanc

Un carrelage blanc demande beaucoup moins d’entretien que vous ne l’imaginez. Le carrelage blanc tâche peut-être plus facilement, mais il est également plus facile à nettoyer. De l’eau savonneuse avec une serpillère suffit à lui redonner tout son éclat.

Si votre carrelage est trop encrassé, vous pouvez recourir au vinaigre blanc et au bicarbonate de soude. Avec du vinaigre blanc, diluez ¾ de vinaigre blanc avec ¼ d’eau tiède. Le bicarbonate est un peu plus irritant, il est d’ailleurs conseillé de vous protéger avec des gants, au risque de subir quelques irritations désagréables.