faire chape pour carrelage

Les travaux de finition d’une maison sont essentiels pour la décoration et l’aspect visuel de celle-ci. Une des étapes de finition concerne la pose de carrelage. Outre le choix du motif, de la dimension et de la forme, il est également primordial de porter une attention particulière à la chape utilisée pour le carrelage. En effet, la chape est l’élément permettant de faire adhérer le carrelage au sol.

Des devis 100% gratuits pour la pose de carrelage

Qu’est-ce qu’une chape pour carrelage ?

Une chape pour carrelage, également appelée chape maigre, est un mélange de béton composé de sable, de ciment et d’eau. Le but d’utiliser une chape pour carrelage est de pouvoir aplanir le sol et de constituer une surface d’adhérence pour le carrelage.

Pourquoi faire une chape pour carrelage ?

Plusieurs raisons peuvent amener à faire une chape pour carrelage. Comme mentionné plus haut, il s’agit d’aplanir le sol en premier lieu. Si le chantier consiste à poser un carrelage sur une vieille dalle en béton, cette étape est incontournable. L’autre raison est de constituer un support uniforme capable de recevoir les carreaux.

Comment faire une chape avant la pose du carrelage ?

Pour faire une chape pour carrelage, il est nécessaire de connaître les techniques efficaces de réalisation. Il y a avant tout l’épaisseur minimum de chape à réaliser. Cette couche doit être au moins de 4 cm, mais une épaisseur de 7 à 10 cm est souvent réalisée. Voici les différentes étapes de la réalisation de chape avant la pose du carrelage.

Préparation du sol et pose de bastaings

Tout d’abord, il faut préparer le sol. La propreté du béton est une condition primaire. Le dépoussiérage et l’enlèvement de toute trace de graisse et d’huile sont donc les tâches à effectuer en premier.

L’étape suivante consiste à poser les bastaings. Il s’agit de délimiter la zone pour la future chape. De cette manière, il vous sera possible de calculer le volume de chape à préparer. À titre d’information, environ 150 kg de chape seront nécessaires pour un volume d’un mètre cube.

Conception de la dalle de carreleur

Pour concevoir votre chape ciment ou chape pour carreler, il vous faut du ciment, du sable et de l’eau. Quant aux outils nécessaires, il faut :

  • Les bastaings,
  • Un niveau à bulle,
  • Une taloche,
  • Une règle de maçon,
  • Une truelle,
  • Un seau de maçon,
  • Une pelle,
  • Une brouette.

Pour ce qui est du dosage du mélange : pour une quantité de ciment de 25 kg, il faut ajouter 90 L de sable. Quant à la quantité d’eau, cela dépend du sol à revêtir, l’objectif étant d’obtenir une pâte avec laquelle on peut faire une boule dans la main.

Avant d’appliquer la chape et afin qu’elle puisse bien adhérer, il faut procéder au mouillage de la dalle et jeter un peu de poudre de ciment au-dessus de celle-ci. Versez ensuite le mélange, la chape, en répartissant sur la surface à couvrir. Égalisez la surface avec votre truelle et vérifiez avec le niveau à bulle. Il est indispensable de dresser la chape en une seule fois.

Des tarifs 100% gratuits pour la pose de carrelage

Les travaux de finition

Une fois que la chape est bien étalée, il faut observer un temps de séchage de 2 à 3 heures. L’étape suivante consiste à retirer les bastaings. Il faut veiller à ne pas marcher sur la chape encore fraîche. Vous pouvez ainsi vous servir de planches pour vous déplacer. Après avoir rebouché les éventuels trous et sillons, il est nécessaire de laisser la chape quelques semaines avant de poser votre carrelage.

La plupart de tâches à réaliser sont relativement faciles et accessibles à tous. Toutefois, si cela ne vous inspire pas, il vaut mieux faire appel à un carreleur professionnel. Son aide vous permettra de ne pas gaspiller votre argent à refaire votre chape pour carreler en cas de mauvaises réalisations.