Budget à préparer pour un carrelage ingélif

Un carrelage ingélif désigne le nom d’un carrelage extérieur résistant au gel. Si vous optez donc pour le carrelage comme revêtement de sol extérieur, vous devez privilégier le carrelage non gélif. La résistance au gel est d’ailleurs l’un des critères essentiels au choix de carrelage extérieur. L’utilisation de carrelage extérieur antigel permet à votre sol extérieur de durer dans le temps.

Obtenez des devis professionnels de pose de carrelage

Qu’est-ce qu’un carrelage ingélif ?

Le gel peut être dévastateur sur un carrelage non adapté. Il peut causer des fissures et des éclats au point de nuire à la durabilité du revêtement. En effet, l’humidité pénètre dans les pores des carreaux. Avec le froid, ces derniers éclatent à cause du changement de température. C’est pourquoi vous devez miser sur le carrelage ingélif pour un usage en extérieur.

Vous l’avez compris, il s’agit d’un carrelage résistant au gel. Les carrelages résistants au gel sont régis par la norme ISO 10545-12. Le grès cérame pleine masse est le type de carrelage qui résiste le mieux au gel. Ce carrelage possède des pores qui absorbent très peu l’eau, présentant un taux inférieur à 0,5 %. Pour savoir que votre carrelage convient à un usage en extérieur, vous devez vous référer aux préconisations du fabricant ou aux normes UPEC s’il en possède une. Dans tous les cas, seul un professionnel spécialisé dans le domaine sera à même de vous conseiller dans votre choix.

Le carrelage ingélif est préconisé pour certaines utilisations comme :

  • La terrasse,
  • La piscine,
  • Le garage,
  • Les pièces frigorifiques.

Comparez plusieurs devis de pose de carrelage

Comment reconnaître un carrelage antigel ?

La résistance au gel d’un carrelage se mesure de différentes manières.

Par rapport à sa résistance à l’eau

Vous pouvez connaître la résistance à l’eau d’un carrelage par la catégorie E du classement UPEC. La porosité d’un carreau extérieur doit être inférieure ou égale à 3 %. Si le carrelage ne résiste pas à l’eau, il risque de geler. Il suffit d’une seule nuit très froide pour que le carrelage éclate ou se fissure. C’est pour cela que le grès cérame résiste au gel, car il possède un taux d’absorption inférieur à 0,5 %.

Par rapport à sa résistance aux chocs

Le principe est simple en matière de chocs thermiques. Si, par exemple, il est posé sur une terrasse orientée en plein zénith, la partie supérieure du carrelage va se chauffer. La différence de température entre la surface et la partie inférieure du carrelage risque donc de briser celui-ci. C’est cette différence de température que l’on appelle choc thermique et qui peut endommager votre revêtement de sol. La résistance thermique est définie par la norme européenne EN 202 ou encore la norme ISO 10545/9.

Opter pour le grès cérame

En matière de résistance au gel, le grès cérame constitue une meilleure solution. Les fabricants l’ont conçu exprès à cet effet. Le grès cérame est un revêtement à très faible absorption d’eau. Grâce à son pressage et à sa cuisson, le grès cérame est pleinement vitrifié. Ce qui le rend hyper résistant au gel et aux chocs thermiques aigus. Il est ainsi parfaitement ingélif et adapté à une pose en extérieur. Pour éviter de vous tromper dans le choix, fiez-vous à certains marquages sur l’emballage.

Exigez des devis 100 % gratuits de pose de carrelage

Prix du carrelage ingélif

Le prix du carrelage ingélif varie en fonction de plusieurs facteurs. Parmi ces critères influençant le prix, il y a le type de carrelage, ses caractéristiques et la marque du fabricant. D’autres facteurs comme la technique de pose adoptée, la surface à couvrir, la complexité des travaux ainsi que le recours à un professionnel, peuvent également influencer le prix du carrelage résistant au gel. Le prix moyen d’un carrelage grès cérame se situe entre 20 et 150 euros le mètre carré.