5/5 - (2 votes)

Dernière mise à jour le : juin 5, 2024 par Travaux Carrelage

Pour réussir à mettre en place un carrelage extérieur, il faut respecter certaines conditions. Quand on parle d’espace extérieur, cela inclut la terrasse, les balcons, la bordure d’une piscine et les murs. De ce fait, la matière doit être résistante, durable, facile à entretenir et esthétique. Vous ne devez pas partir à la hâte et négliger ces critères, d’où l’intérêt de cet article.

Obtenez gratuitement des devis de pose de carrelage

Les caractéristiques d’un carrelage extérieur

Il y a une grande différence entre le carrelage extérieur et le carrelage intérieur. Ces couvertures en céramique doivent répondre à certaines exigences pour pouvoir s’adapter aux conditions extérieures. D’un côté, il y a l’aspect décoratif qui est surtout mis en valeur. Mais ce n’est pas tout, car il y a aussi les caractéristiques techniques et le conditionnement de choix.

En effet, vous devez prendre en compte les conditions climatiques de votre région ainsi que l’endroit où le carrelage va être exposé. Heureusement, chaque type de carrelage possède une étiquette sur laquelle sont inscrites des informations qui peuvent s’avérer extrêmement utiles, parmi lesquelles vous trouverez :

  • Le classement UPEC (résistance à l’usure),
  • La norme PEI (solidité face aux intempéries),
  • Le classement R (degré de glissement pieds chaussés),
  • L’indice ABC (degré de glissement pieds nus).

Quelles sont les classes de glissance pour le carrelage extérieur ? 

Le choix de la classe de glissance des carrelages extérieurs revêt une importance cruciale pour assurer la sécurité des espaces extérieurs. Les classes de glissance, telles que définies par les normes euro (Comparez des devis) péennes, offrent une échelle de résistance au glissement, allant de R9 à R13, R13 étant le niveau le plus élevé de résistance au glissement.

Pour des zones extérieures sujettes à l’humidité, comme les abords de piscine, il est recommandé d’opter pour un carrelage extérieur d’au moins la classe R10. Cela garantit une surface moins sujette au glissement, réduisant ainsi les risques de chutes et de blessures. En prenant en compte les classes de glissance lors du choix du carrelage extérieur, on contribue à assurer la sécurité des usagers tout en maintenant l’esthétique et la fonctionnalité des espaces extérieurs.

Pour connaître le coût à allouer à la pose d’un carrelage extérieur, ci-dessous un tableau récapitulatif.

Type de carrelage Prix de pose (/m²)
Pierre reconstituée 20 – 40 euros (Trouvez un artisan)
Terre cuite 25 – 50 euros
Grès cérame 30 – 60 euros
Pierre naturelle 50 – 100 euros
Coûts annexes Prix
Préparation de la surface 5 – 20 € par m²
Location d’équipements spécialisés 50 – 150 € par jour
Matériaux de jointoiement et finition 1 – 5 € par m²
Main-d’œuvre qualifiée (hors pose) 30 – 70 € par heure

Le type de carrelage pour les emplacements possibles

En effet, l’emplacement a un grand impact sur le choix de carrelage. Vous devez donc trouver le bon compromis entre l’esthétique et les 4 caractéristiques mentionnées précédemment.

Carrelage pour terrasse extérieure

Pour le carrelage terrasse extérieur exposé au soleil par exemple, vous devez éviter les tons clairs. Cela risque de rendre votre carrelage trop éblouissant, ce qui pourrait nuire à votre confort visuel. De même avec les tons foncés qui ont une forte capacité de rétention de chaleur, vous risquerez de vous brûler en marchant dessus pieds nus, surtout si le carrelage est trop exposé au soleil. Le compromis se trouve alors dans les teintes intermédiaires.

Carrelage pour les murs extérieurs

Pour le carrelage mural extérieur, vous devrez accorder plus d’importance à l’esthétique, à la résistance et à la durabilité. L’indice ABC et le classement R n’ont aucune importance. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que le carrelage extérieur est exposé à une forte variation de température (au gel, au dégel, aux intempéries, etc.). Pour le carrelage des murs extérieurs, l’idéal serait de choisir des carreaux à faible porosité (moins de 2 %). Compte tenu de sa résistance et de son motif attrayant, le carrelage travertin extérieur est un choix parfaitement adapté.

Carrelage pour les allées de jardins et la bordure de piscine

Contrairement au carrelage mural extérieur, l’indice anti-glissant doit être le plus élevé possible pour les allées de jardin et la bordure de piscine. Les pierres polies, les grès émaillés et les marbres sont à éviter.

Comparez plusieurs devis gratuits de pose de carrelage

Les différents types de pose de carrelage extérieur et le coût au m²

Parmi les techniques de pose, il en existe trois qui sont les plus fréquemment adoptées : la pose collée, la pose scellée et la pose sur plots.

La pose collée est une technique courante qui se caractérise par sa facilité de réalisation. La surface de pose doit être parfaitement lisse ne présentant aucune irrégularité. Pour un espace extérieur, le carrelage doit être posé sur une pente de 1,5 cm pour permettre l’évacuation d’eau.

Quant à la pose scellée, c’est une technique pour les professionnels ou les bricoleurs chevronnés. Elle requiert un certain savoir-faire vu que la chape est posée en même temps que le carrelage.

La pose sur plot, par contre, met plus en évidence une finition plus esthétique. Elle exige une grande expérience et une attention très minutieuse.

Concernant le prix du carrelage extérieur, il varie en fonction du type d’installation. Pour une terrasse extérieure par exemple, le prix main-d’œuvre pose carrelage extérieur est de 75 €/m². Pour le prix du carrelage, il dépend du type de matériaux : 45 à 145 €/m² pour le grès cérame, 65 à 145 €/m² pour la terre cuite, 75 à 175 €/m² pour la pierre et 55 à 115 € (Trouvez un artisan) /m² pour la pierre reconstituée.

Le prix de la pose du carrelage extérieur

Lorsqu’il s’agit de revêtir sa terrasse, son patio ou son jardin, le choix du carrelage extérieur et de sa pose est primordial pour garantir un résultat esthétique et durable. Les tarifs de pose varient en fonction du type de carrelage sélectionné et des travaux nécessaires.

Le prix de pose pour un carrelage extérieur grès cérame 

Le grès cérame est un matériau très résistant et facile d’entretien, idéal pour les zones extérieures. Le coût de la pose de ce type de carrelage varie généralement entre 30 et 60 euros (Voir les prix) par mètre carré, selon la complexité de la surface et les finitions choisies.

Prix de pose d’un carrelage extérieur en terre cuite

La terre cuite offre un charme rustique et chaleureux à votre espace extérieur. Le prix de la pose d’un carrelage en terre cuite se situe généralement entre 25 et 50 euros (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) par mètre carré, en fonction de la taille des carreaux et des traitements nécessaires.

Prix de pose d’un carrelage extérieur en pierre naturelle 

La pierre naturelle apporte une touche d’authenticité et d’élégance à votre extérieur. La pose d’un carrelage en pierre naturelle peut coûter entre 50 et 100 euros (Demandez des devis) par mètre carré, en raison de la complexité de la pose et des variations de chaque dalle.

Prix de pose d’un carrelage extérieur en pierre reconstituée 

La pierre reconstituée est une alternative économique à la pierre naturelle, offrant un aspect similaire à moindre coût. Le prix de la pose d’un carrelage en pierre reconstituée se situe généralement entre 20 et 40 euros (Obtenir un devis gratuit) par mètre carré, en fonction de la qualité du matériau et des finitions.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de carrelage

Quels sont les coûts annexes à la pose de carrelage extérieur ? 

Lors de l’installation de carrelage extérieur, les coûts annexes peuvent considérablement impacter le budget global. La préparation de la surface, incluant le nettoyage, le nivellement et parfois même la réparation de la dalle existante, engendre des dépenses additionnelles. La location d’équipements spécialisés tels que des coupe-carreaux ou des machines de nivellement peut également peser sur les finances.

De plus, l’achat de matériaux de jointoiement et de finition, comme le mortier et les produits d’étanchéité, s’ajoute à la facture. Enfin, la main-d’œuvre qualifiée pour la pose du carrelage représente un poste de dépense essentiel. Les coûts annexes varient selon la complexité du projet et l’état initial de la surface à traiter. Une évaluation minutieuse de ces coûts permet de planifier efficacement le budget et d’éviter les surprises financières lors de l’exécution du projet.

L’essentiel en quelques questions :

Le prix varie selon la technique de pose et le type de carrelage. Pour une terrasse extérieure, la main-d’œuvre coûte environ 75 € m². Le prix du carrelage lui-même varie de 45 à 175 € (Comparez des devis) m² selon le matériau choisi.


Pour les murs, privilégiez les carreaux à faible porosité (moins de 2 %) pour résister aux variations de température. Le carrelage travertin extérieur est un choix esthétique et durable.


Pour une terrasse exposée au soleil, évitez les tons trop clairs ou trop foncés. Les teintes intermédiaires sont préférables pour éviter l’éblouissement et la rétention de chaleur excessive.


La taille de la surface à carreler, le type de carrelage choisi, l’état de la surface et la complexité de la pose.


Non, généralement la pose est facturée séparément des matériaux.


Colle à carrelage, joints, produits d’étanchéité, et parfois des équipements spécifiques.


Elle peut l’être, mais souvent elle est facturée en supplément en fonction de l’état initial de la surface.


Oui, les taxes et les frais de déplacement peuvent être ajoutés au prix final.


Oui, de nombreux professionnels offrent des devis gratuits pour évaluer le coût total de la pose du carrelage extérieur.