carrelage décoration

Le goût prime sur la mode. Si certains préfèrent le carrelage moderne, d’autres affectionnent davantage un carrelage rétro, empreint de caractère. Le carrelage ancien revient par ailleurs très à la mode, et il serait dommage de remplacer un carrelage rétro si vous venez d’entrer dans une maison ancienne. Il faut dire que le carrelage ancien est surtout une façon de créer une décoration personnalisée. Découvrez dans notre article comment intégrer un carrelage vintage à sa décoration, et quel est le prix d’un carrelage rétro.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Les principales déclinaisons du carrelage vintage

Le carrelage vintage fait principalement référence aux styles de carrelage produits dans les années 60 à 80 (type carreau de ciment), avec des formats et des motifs bien spécifiques de cette époque.

Le carreau de ciment : carrelage rétro par excellence

Dans les années 60 à 80, le style misait principalement sur les petits carreaux, parfois jusqu’à 3×3 cm. Vous les retrouvez encore dans la majorité des immeubles construits dans les années 70.

Ces petits carreaux multicolores apportaient de la gaité dans les cuisines et salles de bain de nos grands-parents.

La pose de ces petits carreaux s’avère plus compliquée qu’avec les carreaux actuels, ce pourquoi la mode s’est spontanément dirigée vers des carreaux plus grandes.

Remarque : aujourd’hui, il existe des carrelages vintage de 20×20 et carrelages 60×60 cm qui reprennent les motifs à petits carreaux. Ils sont plus faciles à poser mais également moins chers à l’achat.

Le carrelage ancien à motif fleuri

D’autre part, la plupart des carrelages anciens présentaient des motifs floraux. Souvent, ils étaient associés à des dessins géométriques de forme ronde ou hexagonale qui les encadraient, bien loin des carrelages unis actuels.

Les coloris variaient du bleu turquoise sur fond blanc à un vert fluo très vintage.

Conçus à la main, les carreaux de ciment abordaient des design et des coloris différents, que les carreaux industriels n’ont pas réussi à reproduire par la suite.

On retrouve cependant aujourd’hui des carreaux de ciment ou des carrelages imitation carreaux de ciment, qui reproduisent parfaitement ce côté vintage, redevenu très à la mode.

Remarque : cet article vous présente les azulejos, un vieux carrelage spécifique et véritable institution au Portugal.

Intégrer un carrelage vintage dans sa déco

Si votre objectif ne se limite pas à reproduire l’ambiance rétro des années 70, vous pouvez utiliser le carrelage ancien de façon plus subtile, pour le remettre au gout du jour.

Un carré de carrelage vintage au milieu de la pièce

La façon la plus subtile de mettre en valeur les carrelages rétro dans un style plus actuel est la petite touche au milieu de la pièce :

  • Les carrelages vintage seront encadrés par des carreaux unis dont la couleur reprend celle qui est la plus prépondérante sur le carrelage ancien.
  • Vous pouvez les disposer de la façon qu’il vous convient mais le carré reste le choix le plus judicieux.
  • Avec ce style, vous n’aurez plus besoin de tapis, le motif du carrelage vintage suffisant à sublimer la décoration de la pièce.

Vous pouvez procéder ainsi que ce soit dans une pièce de vie, dans la cuisine ou dans la salle de bain.

Important : dans les pièces humides, faites attention à l’indice de glissement du carrelage.

Le listel en carrelage rétro

Le listel est utilisé dans les cuisines et salles de bain pour casser l’’aspect trop uni d’un carrelage mural.

À la place du listel classique, utilisez plutôt un carrelage vintage afin de revivre la belle époque. La méthode est la même que la précédente.

Utilisez des carreaux unis qui reprennent la couleur prépondérante du carrelage vintage.

Le carrelage vintage sur les murs et les sols

Naturellement, il est tout aussi possible d’intégrer du carrelage rétro sur l’ensemble de vos murs et de vos sols. Mieux vaut alors rester dans la parcimonie, pour éviter un effet de surcharge :

  • Les carreaux de ciment ont un côté visuel assez lourd, on évitera donc à tout prix de les placer à la fois au sol et sur les murs.
  • De préférence, on utilisera le carrelage rétro dans une seule pièce de la maison, pour éviter l’effet de surcharge. Les pièces préférées pour cette déco sont la salle de bain et la cuisine.
  • Il est utile d’associer le carrelage rétro à des équipements modernes et neutres. Une cuisine blanche neuve s’associera parfaitement avec un carrelage carreau de ciment.
  • On évitera la superposition de motifs. La beauté du carrelage vintage est qu’il habille à lui seul la pièce. Une peinture neutre (blanc ou gris par exemple) s’accordera donc parfaitement avec ce dernier.

Des carreleurs professionnels de votre région estiment gratuitement vos travaux de carrelage >>

Le prix des carrelages vintage

Le prix du carrelage dépend essentiellement du type de carrelage, le plus répandu et certainement le plus abordable étant le carrelage en grès.

Les carrelages vintage en terre cuite sont un peu plus chers mais ils apportent plus d’authenticité, tout comme les carreaux de ciment, certainement le carrelage rétro par excellence.

Le tableau ci-dessous vous permet d’avoir un aperçu des carreaux vintage selon le type de carrelage.

Type de carrelageDimensions (en cm)Prix au m² (en €)
Mosaïque5×530
Grès cérame20×2030
Pleine masse30×3040
terre cuite40×4050
Carreaux de ciment60×6075

Vous savez désormais tout sur le prix du carrelage rétro. Notez qu’il faut prévoir entre 20 et 40 € supplémentaires par m² pour confier la pose à un carreleur spécialisé.

Si vous cherchez des devis pour carrelage rétro, n’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour recevoir gratuitement jusqu’à 5 devis de pose de carrelage, le tout sans aucun engagement.