Coût d'un carrelage extra fin

Le carrelage est très prisé pour la décoration intérieure et ce matériau ne cesse d’évoluer pour répondre à tous les besoins des consommateurs. C’est ainsi qu’apparaît sur le marché le carrelage extra fin, un carrelage qui devient de plus en plus tendance. Quels sont les avantages de ce type de carrelage ? Comment le poser et quel est son prix ? Focus sur le sujet.

Demandez gratuitement des devis de pose de carrelage

Carrelage extra fin : de quoi s’agit-il ?

Si vous êtes à la recherche d’un carrelage à utiliser en rénovation et qui peut être posé sur un ancien revêtement, vous pouvez choisir le carrelage extra fin. Qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que le carrelage extra plat ?

Comme son nom l’indique, le carrelage extra plat est un carrelage dont l’épaisseur est faible, moins de 5 mm. Pour information, un carrelage standard est épais de 10 mm environ. Le carrelage fin est à choisir si vous souhaitez le poser sur un autre carrelage ou sur un revêtement existant sans que le tout ne crée une surépaisseur.

Ce type de carrelage est le plus souvent fabriqué en grès cérame. Mais de nouveaux matériaux en porcelaine existent depuis peu sur le marché.

Quels sont les avantages d’un carrelage mince ?

Le carrelage extra plat présente de nombreux avantages :

  • Il est facile à poser : du fait de sa légèreté et de sa faible épaisseur, il permet de recouvrir un ancien revêtement, sans dépose de celui-ci, en toute discrétion. En effet, son épaisseur permet d’éviter une surélévation du sol ou du mur, tout comme un carrelage clipsable.
  • Il permet de gagner du temps : lors de la pose, vous n’avez pas à redimensionner vos huisseries et vous pouvez passer tout de suite à la pose.
  • Il s’adapte à toutes les décorations : comme il est commercialisé avec un large choix de dimensions et de coloris, vous trouverez facilement le carrelage fin qu’il vous faut.
  • Il est polyvalent : il peut être posé à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, sur le sol ou les murs.
  • Il est résistant : ce carrelage a été conçu pour allier faible épaisseur et bonne résistance.

Comment choisir votre carrelage extra fin ?

Pour choisir votre carrelage fin, vous pouvez procéder comme si vous choisissiez un carrelage classique. Considérez donc :

  • La pièce de destination : vous ne choisirez pas le même carrelage pour votre salle de bain et votre salon.
  • L’aspect esthétique voulu : coloris, motifs, dimensions, tout est à choisir.
  • La qualité du carrelage : fuyez les carrelages à bas prix qui sont moins résistants.
  • La résistance aux chocs, à l’usure et à la glissance,
  • Votre budget.

Gratuit : devis de pose de carrelage

Carrelage extra fin : prix

Le carrelage extra fin est plus onéreux qu’un carrelage standard. Son coût varie entre 30 € à 75 € le mètre carré, et même plus s’il s’agit d’un carrelage d’une très grande qualité. Des produits d’entrée de gamme sont accessibles dès 10 € le m², mais il est conseillé de les éviter. En effet, il s’agit souvent d’un carrelage cassant et d’une qualité moindre.

Le budget à préparer pour votre carrelage slim dépend de :

  • La qualité du carrelage,
  • La surface à revêtir,
  • Le format et la finition du carrelage,
  • La pose ou non par un professionnel.

Réclamez vos devis de pose de carrelage

La pose du carrelage fin

Il est facile de poser le carrelage fin, même pour un bricoleur amateur. Voici les étapes à suivre :

  1. Préparez le sol : il faut qu’il ne souffre d’aucun défaut et soit plane. Si ce n’est pas le cas, corrigez les imperfections avec un mortier de réparation ou un ragréage. Appliquez ensuite un primaire d’accrochage et laissez sécher.
  2. Préparez la pose : cela consiste à définir l’emplacement des carreaux grâce à des repères avec un cordeau à tracer.
  3. Posez le carrelage : il s’effectue avec un mortier colle liquide et un double encollage. Procédez depuis le bord du mur. Appliquez une couche de mortier à la fois sur le sol et sur le dos du carreau à poser. Posez le carreau, appuyez légèrement et tapotez au maillet. N’oubliez pas la pose de croisillons entre deux carreaux pour visualiser les joints. Quand tous les carreaux ont été posés, laissez sécher 24 heures.
  4. Jointoyez : préparez le mortier à joint. Enlevez les croisillons et coulez les joints entre les carreaux. Retirez l’excédent de joints avec une éponge légèrement humidifiée.

Pour une pose bien réalisée et en moins de temps, vous pouvez faire appel à un professionnel. Mais avant, n’oubliez pas de consulter et de comparer plusieurs devis.