Conseils pour préparer de la colle à carrelage

La colle à carrelage la plus adaptée pour un chantier est le mortier-colle. La préparation de colle carrelage consiste à bien mélanger la colle à carrelage avec de l’eau. Il faut faire attention au dosage pour obtenir la consistance de colle à carrelage idéale. Faire une colle à carrelage est simple, puisque celle-ci est conditionnée en poudre et il suffit d’ajouter de l’eau.

Comparez des devis 100 % gratuits de pose de carrelage

Comment choisir la colle à carrelage ?

Une bonne colle à carrelage doit apporter une excellente adhérence. Dans le choix de la colle à carrelage, vous devez tenir compte de plusieurs critères, à savoir :

  • Le type de support, c’est-à-dire du bois, du béton, un ancien carrelage, etc.
  • Le type de carrelage : céramique, terre cuite ou grès,
  • L’environnement : intérieur ou extérieur,
  • Son degré d’exposition à l’eau.

La colle à carrelage doit avoir une épaisseur de 2 à 3 mm et ne sert pas à rattraper les inégalités de votre support. Appliquez du mortier-ciment d’environ 10 à 12 mm d’épaisseur pour cela. En outre, vous devez choisir votre colle à carrelage en fonction de l’adhérence de celle-ci. En effet, cette dernière constitue la force maximale de rupture d’un produit de collage par unité de surface. De même, vous devez choisir la colle selon sa déformabilité, c’est-à-dire sa capacité à être déformé par une contrainte entre le revêtement et le support. Enfin, prenez en compte la fluidité de la colle et son temps d’ajustabilité.

Demandez plusieurs devis gratuits de pose de carrelage

Étape de préparation de colle à carrelage

La préparation de la colle à carrelage se fait suivant trois étapes.

1- Le dosage de la colle à carrelage

La colle à carrelage est composée de ciment, de sable fin et d’adjuvants de fixation. Ce mélange est proposé prêt à l’emploi sous forme de poudre en sacs. Pour avoir une bonne colle, mélangez le sac de colle en poudre avec de l’eau. Le dosage est toujours indiqué sur l’emballage de la colle. Cela dit, pour fabriquer une colle à carrelage, le dosage suivant est conseillé : un volume de ciment et 2 à 4 volumes de sable mélangé à 1/3 de volume d’eau.

2- Le gâchage de la colle à carrelage

Cette étape consiste à mélanger la poudre avec de l’eau. La quantité d’eau à mélanger à la poudre doit être respectée selon les indications de la notice. Toutefois, le mélange peut être légèrement adapté pour obtenir la consistance idéale, c’est-à-dire une pâte onctueuse et souple. Le temps de mélange et la vitesse de rotation auront aussi un impact sur la qualité de la colle. Il faut y faire attention pour avoir une consistance régulière. Pour simplifier le mélange, ajoutez progressivement la poudre dans l’eau.

3- Le temps de repos du mélange

Après la préparation, la colle doit reposer pendant quelques minutes. Cela permet d’acquérir toutes ses qualités de mise en œuvre. Par ailleurs, elle doit aussi être utilisée dans le délai désigné par la durée pratique d’usage indiqué sur l’emballage. À cet effet, faites attention à ne pas laisser la colle se reposer trop longtemps au risque de compromettre son adhérence. Adaptez le temps de pause à la durée pratique d’utilisation.

Réclamez des devis gratuits de pose de carrelage

Comment appliquer la colle à carrelage ?

Pour appliquer la colle à carrelage, utilisez un peigne cranté dont la taille des dents varie selon le format et le relief du carreau. Ensuite, il faut appliquer la colle sur le support, puis peigner de manière à en régler l’épaisseur. Comme mentionné précédemment, celle-ci doit faire entre 2 et 3 mm. Dans certains cas particuliers, la colle doit aussi être appliquée en couche fine sur l’envers du carreau. C’est souvent indiqué sur la notice d’utilisation.

En outre, il faut aussi respecter les conditions d’application de la colle. La température ambiante et la température du support doivent être conformes aux indications de la notice. La présence de vent ou d’un ensoleillement direct pour un carrelage extérieur par exemple réduisent considérablement le temps ouvert. Il ne vous reste plus qu’à retirer les excédents de colle sur les carreaux, puis laissez sécher avant de passer au jointement.