calepinage

Poser du carrelage exige une bonne organisation, que l’on soit professionnel ou particulier. Le calepinage du carrelage au sol permet à celui qui l’utilise de gérer au mieux l’installation de ses carreaux. Ainsi, la mise en place d’un plan de calepinage offre bien des avantages à son instigateur. Nous vous proposons d’en apprendre plus sur cette technique, ses avantages, mais aussi ses étapes de réalisation.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Qu’est-ce que le calepinage d’un carrelage ?

Le calepinage est une technique qui aide à la mise en place de vos carreaux de carrelage. Elle consiste à réaliser un plan, en amont de la pose, pour vous permettre d’organiser l’installation du carrelage.

Cette opération se réalise avant même l’achat des carreaux de carrelage. Il est cependant essentiel que le choix de ses carreaux soit déjà fait. En effet, la technique de calepinage du carrelage vous permet de n’acheter que la quantité de carreaux dont vous aurez besoin.
Ainsi, grâce à cette technique, vous êtes sûr de ne payer que les carreaux nécessaires à votre chantier.

À savoir : si vous souhaitez d’autres conseils pour amoindrir le coût de vos travaux, pensez à consulter toutes les astuces pour trouver du carrelage pas cher.

Quels sont les avantages du calepinage du carrelage au sol ?

Le calepinage d’un carrelage au sol comporte de nombreux avantages. En effet, grâce à cette technique :

  • On peut estimer le nombre de carreaux nécessaire,
  • On optimise la mise en place du carrelage,
  • On évite le gaspillage,
  • On installe son carrelage plus rapidement.

Comment réaliser le calepinage de votre carrelage au sol ?

Le calepinage d’un carrelage au sol se fait en plusieurs étapes, qu’il est bon de suivre pour que la méthode porte ses fruits.

Avant de vous lancer dans ce projet, il est essentiel que vous vous équipiez du matériel indispensable à la pose du carrelage.

1) Le calcul du nombre de carreaux

Pour calculer le nombre de carreaux nécessaires, il est primordial de calculer la surface à carreler en m2.

Pour cela, n’hésitez pas à faire un croquis et à diviser votre pièce en plusieurs rectangles, ou en plusieurs aires rectangulaires (si vous avez des surfaces arrondies par exemple).

Cette méthode vidéo peut vous en apprendre plus sur la manière de déterminer le nombre de carreaux à prévoir :

Lorsque vous avez calculé la surface totale à carreler, il vous suffit de diviser le résultat par la surface d’un carreaupour obtenir le nombre de carreaux qu’il vous sera essentiel d’acheter.

Naturellement, la surface d’un carreau dépend de votre choix de carrelage. Renseignez-vous auprès de votre fabricant de carrelage pour en avoir le cœur net.

À savoir : malgré tout, prévoyez toujours d’acheter des carreaux en plus (environ 10% du total). Ces derniers vous seront bien utiles à l’avenir, pour remplacer des carreaux cassés ou défectueux.

Des carreleurs professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux

2) Le type de pose choisie

Généralement, on conseille de poser le carrelage en commençant par le centre. C’est en effet la pose la plus employée, car elle évite les mauvaises surprises dues aux murs qui ne sont pas forcément droits.

Sachez que grâce à la méthode du calepinage, il vous est possible de poser votre carrelage :

  • En diagonale
  • En damier,
  • En tapis,
  • En opus romain,
  • Etc.

3) Le point de départ de votre pose

Pour déterminer le point de départ de votre pose, il vous faut tracer les médianes de la pièce :

  • Si votre pièce est carrée ou rectangulaire, rien de plus simple : il vous suffit de mesurer les côtés et de tracer deux lignes qui se relie au centre, en angle droit.
  • Si votre pièce est arrondie, triangulaire, ou d’une autre forme, nous vous conseillons de tracer les diagonales principales pour pouvoir déterminer le centre et le point de départ de votre pose.

4) La mise en place de repères

Vous avez déterminé le point de départ de la pose de vos carreaux ? Il vous faut maintenant de tracer les repères, afin que l’installation de votre carrelage se fasse précisément et facilement.

Vous pouvez, pour cette étape, utiliser un cordeau à poudre, qui facilitera le traçage au sol.

5) La pose à blanc

Ne passez surtout pas à côté de cette étape. La pose à blanc consiste à poser votre carrelage sans le coller.

Elle vous permet d’avoir un aperçu du résultat. Ainsi, vous pourrez vérifier que vos traçages sont corrects, mais vous pourrez aussi connaître le nombre de carreaux à couper.

6) L’installation de votre carrelage

Une fois toutes ces étapes remplies, n’hésitez pas à consulter notre article de conseil pour poser du carrelage. Grâce à notre méthode étape par étape, la pose de carreaux au sol n’aura plus de secret pour vous.

Vous avez maintenant toutes les informations pour mettre en place la méthode de calepinage pour installer votre carrelage. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances, nous vous proposons nos conseils pour ne pas vous tromper dans le choix votre carrelage de cuisine !