nettoyage joint de carrelage

Les joints d’un carrelage sont particulièrement sensibles aux salissures, notamment dans la cuisine ou la salle de bain. Dès lors, il est important de nettoyer des joints de carrelage régulièrement, et de s’assurer de leur bon état. Vous cherchez une méthode de nettoyage de joints du carrelage ? Découvrez toutes les astuces à connaître dans cet article !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Pourquoi nettoyer des joints de carrelage ?

S’il est généralement très facile d’entretenir un carrelage de qualité, ce n’est pas toujours le cas des joints. Les joints en ciment ont vite tendance à noircir ou à se détériorer, sous l’effet :

  • Des salissures,
  • Des produits ménagers,
  • De l’humidité,

Résultat : vous vous retrouvez avec un carrelage aux joints noircis, qui donne une apparence très négligée à votre cuisine ou à votre salle de bain. Pour éviter cela, il est indispensable de nettoyer régulièrement les joints. Et comme il n’existe pas de carrelages sans joints, cette étape est indispensable !

Si vous tardez trop à entretenir vos joints de carrelage, ils risquent de s’abîmer et devront fatalement être remplacés…

Quel est le matériel nécessaire pour l’entretien des joints en ciment ?

La bonne nouvelle ? Il existe de multiples solutions pour traiter des joints et éviter qu’ils ne se salissent.

Bien souvent, il suffit d’un minimum d’équipement pour cela. Voilà les différents produits et outils dont vous pourriez avoir besoin :

  • Brosse,
  • Chiffon,
  • Brosse à dents,
  • Éponge,
  • Bicarbonate de soude,
  • Vinaigre blanc,
  • Dentifrice,
  • Savon noir,
  • Eau de Perrier,

Vous aurez compris que les solutions sont multiples ! Il y a même des chances pour que vous ayez déjà le produit de nettoyage sous la main !

À savoir : évitez à tout prix l’eau de javel ou les produits acides pour nettoyer des joints. Vous risqueriez de les abîmer, et de faciliter ainsi leur encrassement futur.

Des carreleurs professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement votre chantier

La méthode pour le nettoyage d’un joint de carrelage

Pour laver les joints d’un carrelage, il est important de suivre une méthode spécifique. Voici les différentes étapes par lesquelles il faut passer :

1. Nettoyer le carrelage

Pour y voir clair et faciliter l’entretien des joints, commencez tout simplement par nettoyer le carrelage.

Un carrelage parfaitement propre vous permet de mieux repérer les joints salis ou noircis, et donc de mieux les traiter.

Consultez nos techniques d’entretien du carrelage si vous avez besoin de conseils à ce propos !

À savoir : pour un nettoyage régulier des joints, un peu d’eau tiède additionnée de lessive Saint Marc ou de quelques gouttes de produit vaisselle fera parfaitement l’affaire !

2. Nettoyer les joints

Il existe de multiples solutions pour décrasser des joints de carrelage. Voici quelques techniques qui vous permettront de remettre votre carrelage à neuf :

  • Le savon noir : à l’aide d’une brosse humidifiée, frottez du savon noir le long des joints, puis rincez.
  • L’eau de Perrier : versez de l’eau pétillante sur le carrelage, et laissez agir une dizaine de minutes. Frottez au chiffon et rincez.
  • Le bicarbonate de soude : diluez cinq cuillères à soupe de bicarbonate dans un demi-litre d’eau tiède. Frottez des joints légèrement salis à l’aide d’un chiffon imprégné de cette solution. Pensez à rincer.
  • Le dentifrice : du bout du doigt, lissez du dentifrice le long de vos joints légèrement salis. Laissez agir une heure, puis brossez à l’aide d’une vieille brosse à dents et rincez.
  • Le vinaigre blanc : frottez les joints à l’aide d’une brosse humidifiée et de vinaigre blanc. Attention, le vinaigre ne peut pas être utilisé sur les carrelages poreux ou en pierre naturelle. Rincez immédiatement.

3. Changer un joint de carrelage

Si ces différentes techniques ne viennent pas à bout de vos joints moisis ou noircis, c’est que la moisissure a atteint la profondeur du joint.

Mauvaise nouvelle : il est parfois impossible de rendre au joint son éclat d’autrefois. La seule solution pour le remettre à neuf est alors de refaire le joint.

Refaire un joint en silicone sera notamment indispensable si le joint est abîmé ou troué. Il faut alors ouvrir le joint au cutter et le retirer, nettoyer la zone puis poser un nouveau joint. Nos conseils pour réussir un joint de carrelage peuvent alors vous être utiles.

4. Les finitions

Vos joints sont à présent neufs ou comme neufs ! Mais il est important d’éviter de les salir à nouveau.

Sur les carrelages très exposés, notamment dans la cuisine, la douche ou la salle de bain, il peut être recommandé de protéger les joints. Un vernis pour joints de carrelage permet de recouvrir la surface d’un joint exposé à l’humidité. Il existe également des traitements spécifiques pour la protection des joints.

Si cette précaution n’est pas utile partout, elle est vivement recommandée sur un joint qui a tendance à se salir facilement !

Important : pensez à nettoyer régulièrement votre carrelage, pour garantir le bon état des joints.

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur le nettoyage des joints ! Et si ce n’est pas suffisant, gardez en tête qu’il existe toujours des solutions pour remettre à neuf un carrelage. Cet article vous explique par exemple comment repeindre des carreaux et leurs joints.