carrelage en travertin

En matière de carrelage en pierre naturelle, il n’existe pas que le marbre ! Le carrelage en travertin est également une référence pour habiller ses sols avec élégance. Ce carrelage naturel et esthétique profite d’un aspect unique. Mais il est important de se renseigner sur son prix et ses caractéristiques avant l’achat. Travaux Carrelage vous présente ce revêtement de sol plus en détail !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Qu’est-ce que le carrelage en travertin ?

À l’instar du granit ou du marbre, le travertin est une roche naturelle constituée en grande partie de calcite. Cela résulte en un carrelage à l’aspect naturel et irrégulier, idéal pour un sol de salon ou d’entrée.

On utilise aussi bien ce revêtement sur les murs que sur les sols.

Comme les autres carrelages en pierres naturelles, le travertin est assez coûteux et nécessite un entretien spécifique. En contrepartie, vous bénéficiez d’un carrelage sublime et au fort caractère.

Les caractéristiques des carrelages en travertin

Avant d’opter pour ce type de carrelage, prenez bien le temps de vous renseigner sur ses spécificités. En effet, le travertin peut être contraignant à l’usage.

Nous avons rassemblé pour vous ses caractéristiques principales :

Les avantages

  • Un aspect naturel : ce carrelage a beaucoup de caractère et ne manquera pas d’améliorer la décoration d’une pièce.
  • Différentes finitions : on trouve des travertins aux teintes plus ou moins claires (de l’orangé au marron), et en différentes finitions (brossé, poli ou vieilli). La pierre s’adapte donc à la plupart des intérieurs.
  • Une grande résistance : le travertin est une pierre solide, qui résiste au gel. Il s’adapte donc en intérieur comme à l’extérieur, et peut faire une magnifique terrasse.

Des carreleurs professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux de carrelage en travertin

Les défauts

  • Un entretien spécifique : il est recommandé d’appliquer un traitement hydrofuge sur votre carrelage en travertin. En tant que pierre poreuse, ce carrelage ne supporte pas les produits d’entretien acide. On le nettoiera de préférence au savon de Marseille.
  • Une sensibilité à la pollution : en extérieur, le travertin peut vite être noirci par la pollution. On évitera donc de le poser en terrasse dans de grandes villes.

Choisir son travertin

Contrairement aux carrelages en grès cérame, le travertin ne se décline pas vraiment à l’infini. Souvent claires, ses couleurs vont de l’orangé au marron, en passant par le rougeâtre.

Là où il se démarque, c’est avant tout dans la finition choisie. On trouve trois types de finitions pour des carreaux de travertin :

  • Brossé : le travertin brossé aborde encore certaines de ses aspérités caractéristiques. Il est idéal en extérieur ou pour un aspect rustique.
  • Poli : une fois poli, ce carrelage aborde un aspect lisse, qui met en valeur les dessins de la pierre. Idéal pour un intérieur contemporain, voire même pour une salle de bain si la pierre profite d’un traitement hydrofuge.
  • Vieilli : le travertin vieilli profite d’un aspect rustique, qui met en valeur le caractère de la pierre. Il sera parfait en extérieur, ou pour une pièce pleine de caractère.

Pour plus d’astuces sur le choix d’une couleur pour votre carrelage, c’est par ici !

Le prix

Avant de poser du travertin, pensez à vous renseigner sur les tarifs. Si ce carrelage est moins cher que le marbre, il reste tout de même assez coûteux. Il faut dépenser entre 30 et 60 € du mètre carré pour ce type de revêtement, hors pose.

On ajoutera entre 20 et 30 € du m2 pour faire poser du travertin par des carreleurs professionnels.

Si l’aspect du travertin vous intéresse, mais que votre budget est restreint, il existe des carrelages en imitation travertin. Ils seront légèrement moins coûteux, et plus faciles d’entretien.

Cela vaut aussi pour le marbre, comme nous vous en avions déjà parlé il y a quelque temps.