Quels critères pour choisir un carrelage chauffant ?

Le plancher chauffant électrique sous carrelage est particulièrement intéressant en matière de chauffage au sol. Pour réaliser un carrelage chauffant, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Le chauffage électrique au sol sous carrelage offre de nombreux avantages grâce aux particularités du carrelage. En effet, ce matériau offre une excellente conductivité thermique, mais aussi une grande capacité thermique.

Exigez plusieurs devis de pose de carrelage

Principe du chauffage électrique sous carrelage

Le carrelage et la pierre naturelle sont les revêtements qui conviennent le plus à un plancher chauffant, car ils acheminent bien la chaleur. Pour cela, il est conseillé de privilégier les carreaux de grès cérame, grès étiré et la terre cuite. Optez aussi pour un dallage en calcaire, marbre, quartzite ou schiste. Lors de la pose du carrelage, pensez à interrompre le chauffage 48 heures avant. Puis, la remise en route doit avoir lieu 2 à 7 jours après la pose du carrelage.

En outre, pour réaliser un plancher chauffant sous carrelage, vous devez disposer d’un treillis parcouru par un fil électrique en serpentin noyé dans un mortier servant de support pour recevoir le revêtement de sol, dans notre cas, le carrelage. Sachez que la mise en place d’un carrelage sur un plancher chauffant nécessite l’usage d’un produit spécifique que vous pouvez connaître auprès de votre fournisseur. La conductivité thermique et la capacité thermique du carrelage en font un revêtement de sol particulièrement adapté au chauffage électrique au sol.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de carrelage

Les avantages d’un carrelage chauffant

L’association d’un plancher chauffant électrique et du carrelage offre de nombreux avantages.

Chauffage au sol et carrelage : une sensation de chaleur exceptionnelle

Notre corps est plus réactif à la conductivité thermique qu’à la température du sol en elle-même. Du coup, il est plus agréable de marcher pieds nus sur un carrelage de 25 °C que sur un parquet de la même température. Pour casser la sensation de froid et améliorer votre confort, rien de mieux qu’un plancher chauffant sous carrelage. Pour un carrelage grès, la conductivité thermique est de 3W/ (m.k) contre 0,15 pour le parquet et 0,25 pour un sol en PVC.

Une faible réactivité grâce à l’inertie du carrelage

Les planchers chauffants ont la particularité d’être moins réactifs en raison de l’inertie du sol. Il faut au moins 3 heures pour chauffer une pièce contre 45 min pour un radiateur électrique. Ce manque d’inertie augmente encore plus quand le chauffage est associé à du carrelage qui dispose d’un pouvoir thermique élevé. De ce fait, il convient d’installer les planchers chauffants sous carrelage dans la maison où le confort demandé reste stable pour une longue durée.

Un revêtement de sol durable et économique

Le carrelage est un revêtement de prédilection à poser sur un système de chauffage au sol. Il est à la fois résistant à l’usure et indéformable. Ce qui lui confère une durée de vie très longue. En outre, il reste aussi un excellent conducteur de chaleur. Ce qui permet au système de consommer moins. Veillez toutefois à bien choisir l’épaisseur du carrelage pour maintenir la performance de conduction thermique. Il est aussi conseillé de privilégier les carreaux de grands formats.

Devis 100 % gratuits de pose de carrelage

Comment installer un plancher chauffant électrique sous carrelage ?

Dans le cadre d’une rénovation, la première chose à faire est de retirer le revêtement de sol existant. Après la dépose, il faut passer à l’étape de préparation du sol. En supprimant l’ancien revêtement, il est indispensable de faire une mise à niveau et de supprimer certaines imperfections.

Une fois le sol bien préparé, il faut passer par la préparation du circuit d’alimentation électrique et l’emplacement du thermostat. Les trames du plancher chauffant possèdent deux fils qui vont être branchés dans une boite d’encastrement. Avec un plancher chauffant sous carrelage, mettez une sonde dans le sol pour maîtriser la température du sol.

Après l’installation et la vérification des trames chauffantes, procédez ensuite à l’application de la couche de mortier-colle pour noyer le treillis. Enfin, il faut brancher et raccorder le thermostat aux trames avant la mise en chauffe progressive du plancher chauffant.